Il y a quelques années de cela,

j'ai été témoin d'un des aspects les moins "chouette" de la société

 

peurHistoire de sortir un peu ma jolie Polo du garage et par curiosité, j'étais allée un jour faire un tour
Allée des Poètes à Bégard (22) où habitait ma soeur...

Dans la rue, sur le trottoir, un couple jeune semblait se balader, la jeune femme se tenant à quelques pas derrière l'homme...
Au moment où je passais sur la route, l'homme s'est retourné et a levé la main sur la jeune femme qui, par réflexe s'est couverte le visage de son bras replié...
Choquée, je me suis arrêtée un peu plus haut et dans mon rétroviseur,  j'ai observé le "manège de harcèlement"  qui s'est poursuivi par des gestes qui ressemblaient à des claques et des bourrades... 

 Pourtant, aucun des coups de l'homme ne portait vraiment
mais, sur le visage de la jeune femme, je pouvais lire la crainte...
En fait, à l'instant où je poste cet article, je reste persuadée que ce n'était pas un "jeu"sans conséquences mais une sinistre habitude dominante de la part de l'homme...

Je suis repartie sans rien faire, ni dire quoi que ce soit...

Doit-on se mêler de la vie d'autrui, d'inconnus de surcroit??

Il n'en reste pas moins que ce soir là, je ne suis pas endormie l'esprit tout à fait serein...